Maintenance électrique d'une chaudière.

utilisation multimetre tgbt

En cette période prônant l’efficacité énergétique des logements et des bâtiments, le métier de chauffagiste est en pleine évolution. Les équipements se modernisent et innovent, ils deviennent de plus en plus performants, s’associant aux énergies renouvelables.
Il est important pour les chauffagistes de bien connaître les sujets d’avenir, notamment les systèmes électroniques et automatiques dédiés aux chaudières ayant des rendements de plus en plus élevés.
Les intervenants chauffagistes doivent désormais être capables de mesurer certains points électriques présents sur une chaudière, ce qui peut se révéler très utile dans le but d’établir un diagnostic de panne.
Pour que celui-ci soit le plus précis possible, il est nécessaire de réaliser quelques contrôles de base tels que vérifier l’alimentation principale, réaliser un test de flamme ou encore constater le bon fonctionnement d’un module de sécurité.

Qu'est-ce qu'un test de flamme ? 

Sur une chaudière, il existe un dispositif qui permet de tester si celle-ci est bien allumée, ce module utilise le principe d’ionisation, en se basant sur le fait que la flamme d’une chaudière est conductrice d’électricité.
Afin de savoir si la chaudière est allumée, ce qui revient à vérifier la présence d’une flamme, il suffira de s’assurer que le tableau de contrôle de la chaudière produit un courant électrique traversant la flamme. Si la chaudière est allumée, la flamme agit comme un interrupteur fermé et le tableau de contrôle de la chaudière reçoit cette information. Dans le cas contraire, le tableau de contrôle reçoit l’information et allume la flamme.
Ce capteur est très important puisqu’en cas de disfonctionnement, la chaudière devient la source d’une fuite de gaz pouvant être très dangereuse pour les utilisateurs.
Aujourd’hui, la plupart des allumeurs et brûleurs utilisent ce type de technologie, que les chaudières soient à gaz ou au fioul.

schéma test de flamme

Vous êtes chauffagiste ou intervenant dans ce domaine ?
Vos interventions quotidiennes dédiées aux dépannages électriques des chaudières sont essentiellement en rapport avec des phénomènes pouvant être mis en évidence à l’aide d’un multimètre.

Vérifier l'alimentation générale d'une chaudière

Detection precence de phase

Pour vérifier la bonne alimentation de l’installation, il est nécessaire de se munir d’un multimètre et de repérer le bornier d’alimentation générale sur la chaudière. Traditionnellement, ce bornier électrique est alimenté par trois fils, il s’agit de la phase, du neutre et du fil de terre.
Afin de vérifier que ces trois fils ne sont pas défectueux, il suffit de mettre la pointe de touche noire (branchée sur la borne COM du multimètre) en contact avec le fil du neutre (en général le fil marron), et la pointe de touche rouge (reliée à la borne «Volt» du multimètre) sur le fil de phase (en général le fil bleu).
Avec le commutateur du multimètre positionné sur le calibre approprié, à savoir VAC , la valeur mesurée doit être proche de 230 V. Si ce n’est pas le cas, vous avez mis en évidence un disfonctionnement au niveau de l’alimentation de la chaudière.

Réaliser un test de flamme

utilisation multimetre tgbt

Pour réaliser un tel test, il est important de vérifier que votre multimètre possède bien un calibre de mesure en micro-ampère (µA), sans lequel la mesure ne sera pas possible.
Une fois le multimètre positionné sur le calibre µA et équipé de ses cordons de mesure, vous pouvez insérer le multimètre dans le circuit du test de flamme. Pour cela, le multimètre doit être en série avec le câble reliant le capteur de présence de flamme au tableau de contrôle de la chaudière.
Vous constatez alors la présence d’un courant d’une dizaine de µA si la flamme est allumée. Dans le cas contraire, le capteur de présence de flamme s’avère être défectueux, vous avez mis en évidence un défaut sur ce capteur.

 Vérifier le module de sécurité

De tels modules de sécurité peuvent être assimilés, par exemple, à un module SPOTT (Sécurité Permanente d’Observation du Tirage Thermique), qui vérifie le bon tirage de la chaudière et l’évacuation des produits combustibles. Ce dispositif représente une sécurité obligatoire sur toutes les chaudières.
Afin de contrôler son état de fonctionnement, un simple test de continuité à l’aide d’un multimètre est possible. Pour cela, il suffit de relier le multimètre au boîtier de contrôle via les pointes de touche, le module de sécurité est fonctionnel dans le cas où la continuité est bien mise en évidence.


Sélection de multimètres : 

Multimètre numérique portable Française d'Instrumentation FI 225MP

- Boîtier compact et robuste, avec trappe d’accès direct aux piles et aux fusibles
- Détection de tension sans contact
- Mesure en toute sécurité avec ses fusibles de protection, son niveau de protection et l’indicateur d’erreur de branchement

multimetre numerique francaise instrumentation FI 229MP

Multimètre numérique portable Française d'Instrumentation FI 229MP

- Détection de tension sans contact
- Mode «AutoCheck» pour simplifier les mesures
- Affichage rétro-éclairé et convertisseur TRMS
- Mesure de température

Télécharger la note d'application au format PDF