Utilisation d’un multimètre en toute sécurité dans l’enseignement.

utilisation multimetre tgbt

L’utilisation d’appareils de mesure, comme le multimètre par exemple, débute dès le collège et se poursuit très longtemps après selon les études envisagées.
Pour les élèves et les étudiants, il s’agit d’un outil destiné à réaliser des mesures électriques diverses, qu’elles soient simples ou complexes selon le niveau d’étude. Par conséquent, il est important de garantir une sécurité optimale à ces utilisateurs peu ou pas expérimentés, lors de leurs applications.
L’utilisation de ces appareils n’est pas dangereuse, mais les erreurs de branchement ou de sélection du calibre de mesure peuvent causer des problèmes.
Plus le niveau d’études est avancé, plus les composants rencontrés se diversifient et les montages se complexifient, créant potentiellement de nouveaux risques pour les élèves.
Les étudiants peuvent être amenés à manipuler des tensions importantes allant jusqu’à 400 V, notamment sur des réseaux triphasés. Sous cette tension, les erreurs de câblage et de manipulation peuvent être fatales, il est donc indispensable d’utiliser des appareils de mesure adaptés, robustes, simples d’utilisation et équipés de dispositifs permettant d’assurer des conditions de sécurité optimales.
Par conséquent, l’importance du choix de l’appareil n’est pas un détail négligeable.

En quoi les multimètres sont-ils utiles à tous les niveaux scolaires ? 

Au collège, les applications principales se déroulent généralement sur des circuits électriques simples tels que celui de la connexion d’une petite ampoule sur une pile. L’initiation à l’utilisation d’un multimètre peut portée sur :

- La mesure de tension en dérivation

- La mesure de courant en série

- La mesure de résistance

Au lycée, les élèves ont besoin, tout comme au collège, de réaliser des mesures de tension et de courant, mais à des valeurs beaucoup plus importantes, notamment dans les classes spécialisées en électrotechnique, où les élèves abordent le réseau triphasé. Les mesures sont généralement réalisées sur des installations telles que des moteurs asynchrones, des armoires électriques, des redresseurs triphasés, ou encore des transformateurs.
A ce niveau d’étude, les thèmes abordés sont plutôt théoriques et il y a peu de manipulation électrique. Les élèves rencontrent tout de même le principe du circuit RLC et du filtrage. Une fois qu’ils ont passé leur bac, les élèves qui continuent leurs études dans le domaine de l’électronique ou de l’électrotechnique seront régulièrement confrontés à la mesure de tensions, de courants, ou de fréquences à l’aide de multimètres.

schéma test de flamme

Les critères de choix du matériel seront très importants dans ce domaine, puisqu’il peut être dédié à des élèves aux niveaux de connaissance variés. L’équipement doit donc assurer une sécurité optimale, mais ne doit pas être trop gourmand en terme de consommables, tout en étant suffisamment robuste.

 Sécurité optimale

Detection precence de phase

En premier lieu, il est nécessaire et obligatoire dans ce domaine, de veiller à la protection des élèves, afin d’éviter tout risque de choc électrique lors des manipulations. Pour cela, il est indispensable que l’appareil de mesure respecte les normes de sécurité en vigueur.
Certains multimètres sont protégés via des fusibles qui fondent rapidement en cas d’erreur de câblage, ces fusibles sont dits «HPC» (Haut Pouvoir de Coupure). Ces protections répondent à des normes et des niveaux de protection qui sont clairement lisibles sur les appareils. Ces protections sont des garanties pour les utilisateurs, assurant que l’appareil respecte les normes de sécurité.

Energie et consommables

utilisation multimetre tgbt

Dans l’enseignement, le problème de la consommation d’énergie est souvent évoqué, notamment en ce qui concerne les piles dans les appareils portables comme par exemple les multimètres. Par conséquent, on privilégiera les appareils proposant une consommation d’énergie assez basse, ce qui se caractérise par un choix d’appareils équipés de batteries ou d’accumulateurs. Certains iront même jusqu’à préconiser l’utilisation de multimètres «écologiques» fonctionnant sans piles, par le biais d’un système à dynamo.
D’autre part, certains modèles de multimètres possèdent un accès aux fusibles. Cela peut paraître anodin, mais c’est un avantage de pouvoir changer facilement les fusibles car dans le cas contraire, la plupart des appareils ne permettent plus toutes les mesures. Cet accès direct aux fusibles sera donc un plus, vous apportant une réactivité optimale.

 Robustesse

La robustesse du matériel utilisé représente la première barrière de protection dans le cas où l’appareil, lors d’une erreur de manipulation, peut être amené à chuter au sol ou subir un choc quelconque.
N’oublions pas que dans ce domaine d’application, par exemple dans les salles de travaux pratiques, le matériel passe de mains en mains pendant des années. La durée de vie des équipement est également à prendre en compte.
L’atout de certains multimètres réside dans l’interchangeabilité de la coque, ce qui peut être utile lors de dégradations majeures.


Sélection de multimètres : 

Éco-Multimètre numérique portable Française d'Instrumentation FI 202MPV

- Boîtier compact et robuste, avec trappe d’accès direct aux piles et aux fusibles
- Détection automatique de la mesure
- Protection par fusibles

multimetre numerique francaise instrumentation FI 229MP

Multimètre numérique portable Française d'Instrumentation FI 229MP

- Détection de tension sans contact
- Mode «AutoCheck» pour simplifier les mesures
- Affichage rétro-éclairé et convertisseur TRMS
- Mesure de température

Télécharger la note d'application au format PDF