Contrôle sur un variateur de vitesse.

utilisation multimetre tgbt

Les progrès récemment réalisés dans les domaines de l’électronique de puissance et de la commande numérique ont permis l’essor des variateurs de vitesse dédiés aux machines à courant alternatif.
Aujourd’hui, les machines à courant alternatif peuvent remplacer les machines à courant continu dans la plupart des applications où des entraînements à vitesse variable sont présents.
Il est donc primordial de connaître parfaitement le fonctionnement de ces moteurs avant tout contrôle ou réglage de leurs paramètres.
Vérifier la tension de sortie d’un variateur de vitesse ou visualiser les parasites (ou perturbations) sur le réseau électrique, sont des manipulations courantes à réaliser, afin de régler un système ou de diagnostiquer un problème.
Autre mesure fréquente à réaliser dans ce domaine, la mesure de tension comportant des parasites à hautes fréquences.

Comment filtrer les signaux perturbateurs à l’aide d’un filtre passe bas ?

Les moteurs à vitesse variable sont très utiles car ils permettent de plus en plus de manipulations dans divers domaines, leurs applications sont très courantes et se développent notamment par le biais des voitures électriques.
Cependant, ce principe d’alimentation crée des perturbations assez importantes sur le réseau, ce qui altère les mesures de tension.
La tension étant déformée, il devient plus difficile de mesurer la bonne valeur, et par conséquent les erreurs de mesures sont fréquentes en aval de ces montages.
Afin de corriger ces erreurs, certains multimètres sont équipés d’un «filtre passe-bas» en entrée, permettant de supprimer les défauts sur le signal.
Ce filtre est un montage constitué d’un condensateur et d’une résistance dans sa forme la plus basique, il agit en supprimant les hautes fréquences (ici les parasites, créés par le variateur de vitesse). Il ne laisse passer que les basses fréquences et lisse le signal original.
Ce système est couramment utilisé dans de nombreux systèmes électroniques.

                   Variation de la vitesse

Pour effectuer des mesures en toute sécurité sur un variateur de vitesse et obtenir des résultats cohérents, il est important de choisir l’appareil le plus adapté à vos applications. 

Detection precence de phase

Mesurer la tension de sortie sur un variateur de vitesse

Il est important de mesurer la tension de sortie du variateur de vitesse, puisqu’elle est directement envoyée aux bornes du récepteur. En effet, si celle-ci est trop faible ou trop importante, le récepteur risque d’être endommagé.
La mesure de la valeur efficace sur chacune des phases est essentielle, celle-ci permet d’évaluer l’équilibre entre les trois phases dans le moteur. En effet, la mise en évidence d’un déséquilibre au niveau des phases permet d’identifier la présence d’un disfonctionnement.

 

Visualiser les perturbations créées par un variateur de vitesse

Il est vrai que les variateurs de vitesse sont d’importants générateurs de parasites et de déformations sur le réseau électrique, il est donc essentiel de les déceler pour les éliminer.
L’analyse visuelle de ces signaux est nécessaire, elle permet de déterminer la régularité des parasites ou de mettre en évidence un défaut. Ce diagnostic est utile pour bien mettre en avant les problèmes de déformation du signal, qui ne sont pas liés au variateur de vitesse.
Pour cela, l’instrument le plus adapté peut être un multimètre possédant des fonctionnalités d’oscilloscope, ce qui permet avec un seul appareil de réaliser les mesures et visualiser les défauts.

Mesure d’une tension perturbée

utilisation multimetre tgbt

          Schématisation des perturbations

La mesure précise d’une tension déformée est très pratique lorsque l’application est composée de générateurs de perturbation tels que les variateurs de vitesse ou les hacheurs de tension.
Il est possible, avec de nouvelles technologies, d’effectuer ce genre de mesure. Dans le cas d’un signal non sinusoïdal, il est nécessaire d’effectuer une mesure en TRMS (valeur efficace vraie).
Dans d’autre cas, le signal est sinusoïdal mais il est parasité par des hautes fréquences. La fonction «filtre passe-bas» permettra alors de lisser le signal avant de mesurer sa valeur.
Il devient alors aisé de réaliser des mesures sur des tensions non conventionnelles, à savoir perturbées ou totalement déformées, en utilisant le «filtre passe-bas» qui apporte gain de temps et efficacité, en toute simplicité.


Sélection de multimètres : 

         

Multimètre graphique numérique portable Française d'Instrumentation FI 279MG

- Boîtier compact et robuste, avec trappe d’accès direct aux piles et aux fusibles
- Détection automatique de la mesure
- Protection par fusibles

multimetre numerique francaise instrumentation FI 229MP

Multimètre numérique portable Française d'Instrumentation FI 229MP

- Détection de tension sans contact
- Mode «AutoCheck» pour simplifier les mesures
- Affichage rétro-éclairé et convertisseur TRMS
- Mesure de température

Télécharger la note d'application au format PDF