Surveiller les conditions de stockage des céréales.

Stockage céréales à plat

La maîtrise des conditions de stockage des céréales (comme dans les serres pour les horticulteurs ou les maraîchers) est essentielle, au niveau de l’organisation de l’ensemble des sociétés agricoles.
Le grain est un produit hygroscopique, il absorbe ou rejette de l’eau sous forme de vapeur dans l’air ambiant, en fonction de sa propre teneur en eau et de l’humidité relative de cet air.
Pour une température donnée, il se crée un équilibre entre l’humidité relative de l’air, les grains et l’humidité du grain lui-même. Par conséquent, la vérification de la température et de l’hygrométrie dans un espace de stockage de céréales a une grande importance, puisqu’elle détermine si les conditions de conservation sont adaptées ou non.
Le choix de l’appareil permettant d’effectuer ces mesures dépend de l’application, dans notre exemple, il est judicieux d’utiliser un appareil qui est capable d’effectuer les deux mesures simultanément dans le but de gagner du temps et obtenir une efficacité optimale.

En quoi la régulation de température améliore la conservation ?

Pendant la conservation des produits agricoles, l’équilibre entre la température, l’humidité relative et le renouvellement de l’air est très important, ceci exige une mesure et une régulation constantes.
Le thermomètre permet de mesurer la température dans l’espace de stockage des céréales, des tubercules ou d’autres produits agricoles.
D’autre part, dans les silos à grains, les agriculteurs ont régulièrement besoin de contrôler l’hygrométrie afin d’éviter la naissance de moisissures dans les stocks. Il est donc crucial d’éviter les courants d’air et les prises d’humidité, dans le but de conserver les grains dans leurs meilleurs états possibles.
Les céréales ayant une durée de stockage indéterminée, la surveillance des températures et de l’humidité relative se doit d’être fréquente et paramétrable selon la durée de vérification souhaitée.
Les enregistreurs de données ont les qualités requises pour ce type de vérification, ils mémorisent simultanément la température et l’hygrométrie sur de longues périodes si nécessaire, et des alarmes peuvent être paramétrées pour faciliter la détection de problèmes éventuels.

Graphique surveillance température

                               Conditions de stockage - Surveillance de température et d’humidité

Vous avez besoin d’effectuer des contrôles de température et d’hygrométrie dans des lieux de stockage ?
Voici des informations permettant d’assurer des pertes minimales liées aux moisissures et aux acariens.

Éviter l'apparition des moisissures

éviter l'apparition de moisissures

Les moisissures font parties d’une classe de champignons, elles produisent de nombreuses spores qui circulent grâce à l’eau et à l’air. Elles ne sont pas photosynthétiques et elles peuvent se développer sur des composés organiques.
L’augmentation de la teneur en eau des grains active le développement des moisissures. En effet, lorsque le taux d’humidité est faible (inférieur à 0,70), il n’y a pas de développement de moisissures, mais leur survie est possible (entre 0,70 et 0,85). Certaines moisissures, notamment les germes fongiques, peuvent se développer au-delà de 0,85.
Si les moisissures ne représentent pas un danger direct pour la santé, certaines d’entre elles peuvent produire les mycotoxines, qui sont toxiques. Les teneurs en mycotoxines pour les denrées alimentaires de type céréales destinées à l’alimentation humaine sont situées entre 2 et 5 µg/kg.
Afin d’éviter le développement des moisissures, et ainsi l’intoxication des produits, le contrôle du taux d’humidité dans l’air s’avère un test crucial. Il est donc judicieux de s’équiper d’un enregistreur de données permettant ces mesures, afin d’anticiper la problématique.

Les acariens

Les acariens

Les acariens, couramment rencontrés dans les denrées stockées, sont issus de plusieurs familles. Ils sont de tailles très réduites, dépassant rarement le millimètre de longueur et se présentent sous forme d’amas qui les font ressembler à des «poussières vivantes».
Leur développement est optimal aux alentours de 25°C et 90% d’humidité relative, soit dans les grains à 17 - 18 % de teneur en eau. Les acariens se nourrissent des moisissures présentes dans les stocks, mais ils peuvent consommer les germes humides. Leur cycle de développement est très court, avec seulement 10 à 12 jours entre 23°C et 25 °C dans des grains à 17% d’humidité.
Leur mauvaise adaptation au grain sec les empêche de coloniser les stockages de grains conservés dans de bonnes conditions. Par conséquent, il est important d’effectuer les vérifications de température et d’hygrométrie afin d’éviter leur propagation, et ainsi préserver le grain dans les meilleurs conditions.
Ces mesures peuvent s’effectuer à l’aide d’un enregistreur de données présentant la double compétence. De plus, il est souvent très simple de récupérer les données enregistrées, afin de les interpréter et agir en conséquence (alarmes de dépassement, horodatage des données, intervalles d’enregistrements paramétrables ...).

Enregistreur de température et d'humidité clé USB Française d'Instrumentation FI 84ED

  • Mesure de température de -40°C à +70°C
  • Mesure de l’humidité de 0 à 100%
  • Mémorisation jusqu’à 32 000 points de mesure
  • Intervalles d’acquisition paramétrables
  • Format clé USB pour récupération rapide des données
  • Interprétation des résultats sur logiciel livré en standard
  • Support mural disponible en standard

Télécharger la note d'application au format PDF